Aéronautique

Evaluateur d'innovations

D’ici 20 ans, le nombre de vols va doubler, ce qui amène les acteurs du secteur aéronautique à trouver des solutions innovantes pour relever les défis liés à l’environnement et à la gestion du trafic aérien. Organisé pour résoudre des problématiques transverses, l’ONERA dispose d’un outil de simulation et d’évaluation de concepts futurs IESTA (infrastructure d'évaluation de systèmes de transport aérien).

PRÉVISION DU BRUIT

Quant au bruit, l’ONERA a notamment développé sur le simulateur IESTA, le module acoustique CARMEN. Il permet non seulement de modéliser les principales sources de bruit émises par le passage d’un avion (des effets d’installation jusqu’à la propagation acoustique dans l’atmosphère), mais il simule également le bruit de futurs systèmes propulsifs tels que le CROR. Il pourra même s’attaquer à des concepts d’ailes volantes. L’évaluation de CARMEN est réalisée par confrontation avec des résultats d’essais en vol, comme la campagne de mesures du projet européen Awiator sur un A340.

Ces deux exemples révèlent IESTA tel un « super simulateur », qui permet à l’ONERA de tester les concepts en amont, et par là même de préparer le futur de l’aéronautique. Il s’inscrit donc parfaitement dans le cadre du PIA (Programme d’investissement d’avenir) puisqu’il permettra à l’ONERA d’évaluer ses réalisations, et ainsi de jouer le rôle que l’État lui a confié.

GESTION DU TRAFIC AÉRIEN

En Europe, aujourd’hui encore, chaque pays gère son espace aérien. Dans le cadre du programme SESAR (Single European Sky ATM Research), la plateforme IESTA permet d’évaluer de nouveaux concepts de configuration dynamique. C’est le projet « Dynamic Airspace Configurations », que l’ONERA développe depuis janvier 2014.
La plateforme peut modéliser les différents systèmes avec les besoins de tous les acteurs impliqués (contrôleurs aériens, aéronefs « free routes », militaires, etc.).